Partagez | 
 

 Néant ▬ Misa


Try My Luck :: What's Poppin' ? :: Présentation ::  With You
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Arai Misa
avatar



MessageSujet: Néant ▬ Misa    Mer 21 Fév - 17:25



ARAI MISA

Tous les soirs j'm'égare dans la vingt-cinquième heure

✩ Nom : Arai
✩ Prénom : Misa
✩ Date & Lieu de naissance : 27 octobre 1996, à Kamakura.
✩ Âge : 21 ans (si j'ai bien fais mon calcul)
✩ Nationalité : A la nationalité Sud-Coréenne, mais sera à tout jamais Japonaise.
✩ Origines : A des origines Japonaises et quelques origines occidentales dont elle n'est pas sûre.
✩ Orientation sexuelle : Elle n'a pas d'orientation sexuelle. Elle s'en fout, complètement. Elle touche à tout, mais ne veut surtout pas être casée.
✩ Statut civil : Célibataire.
✩ Statut social : A du mal à vivre.
✩ Profession | Études : Travaille en tant que serveuse dans un café, se prostitue fréquemment pour finir les mois et payer ses études d'art.
✩ Groupe : Crash

✩ Caractère : Dévergondée ▬ Pessimiste ▬ Amère ▬ Menteuse ▬ Souriante ▬ Arrogante ▬ Intelligente ▬ Impatiente ▬ Audacieuse ▬ Rancunière

Trou noir de la société, ratée moderne, déchet, incarnation de tout ce qu'il y a de plus honteux... Voilà ce que tu es. Tu es le genre de filles tabou. Dont personne ne veut parler, parce que beaucoup ont toujours ce balai dans le cul, qui leur crie qu'une femme doit être sage, qu'elle ne doit pas trop parler, et doit être mignonne. Surtout lorsqu'elle est jeune. Toi, tu es tout le contraire. A tes oreilles, cela sonne comme une légende urbaine. Toi, t'es la fille la plus libérée au monde, même si des chaînes sont invisiblement liées à tes pieds. Tu n'as honte de rien, si ce n'est de toi, des fois. T'es le genre de fille à hurler dans la rue. A rire fort, à déranger les gens, et les fixer en leur demandant « bah merde, qu'est-ce que t'as l'coincé du cul ? » T'es le genre de fille qui dérange. Tu fais peur, tu fais honte. T'es du genre à trop t'assumer, trop te dévoiler. A l'heure où les femmes sont complexées et cachent leur corps, toi, tu pourrais sortir à poil, à l'heure où la nudité est encore évitée. Pourtant, un corps nu, c'est si beau. C'est la poésie incarnée. C'est tout ton contraire. Pourtant, tu aimes la poésie. Tu l'aimes de toute ton âme, de tout ton être. Mais tu n'espères plus qu'elle existes. Parce que tu es lâche. Tu as abandonné, tu as baissé les bras. Comme toujours. Tu sais plus ce que c'est l'espoir. Tu l'as jamais su. T'es le genre de fille amère, qui en veut à la vie, qui passe son temps à défier la mort. Le genre de femme qui n'a plus rien à perdre, parce qu'elle a déjà tout perdu. T'es fade, sans couleur. T'as beau rire, ça ne te rends pas tes couleurs, ta beauté. On dirait pas comme ça, mais ça va pas. Y a rien qui va. Mais toi, t'es le genre de fille à tout cacher. Tu mens, tu dissimule. Le camouflage, c'est ta spécialité. Et tu t'en fous pas mal si on découvre la vérité, parce que tu continueras à mentir et tout cacher. T'es audacieuse, arrogante. Souvent vulgaire dans tes paroles. Prête à tout par défi, tu veux juste t'amuser, parce que tu cherches à fuir. Tu fais partie de la jeunesse qui n'est qu'ivresse et décadence. De la jeunesse qui cherche à s'évader. T'es lâche. Et tout le monde finira par le savoir.

✩ Ce qu'elle préfère chez elle, physiquement ou non ? : Ses seins.
✩ Son moment de la journée préféré ? : L'après minuit. Ou la vingt-cinquième heure.
✩ Quelle est sa plus mauvaise habitude ? : Elle en a beaucoup trop. Elle boit, elle fume, et souvent beaucoup trop. Elle a une vision qui lui est propre de l'amusement.
✩ Est-ce qu'il a une passion dont il ne parle pas ? : elle adore réaliser des mini films, des vidéos plutôt artistiques qu'elle garde pour elle-même.
✩ Plutôt du genre à s'endormir directement ou à se faire trois films dans sa tête avant ? : Elle est de ceux qui pensent beaucoup trop. Ceux qui pensent à s'en faire mal à la tête, ceux qui pensent jusqu'à s'effrayer d'avoir une telle conscience de la vie.
✩ Sa plus grande peur ? : que son passé resurgisse.
✩ Comment est son écriture ? : Plutôt remplie de boucles très rondes, penchée et douce.
✩ Gaucher, droitier, ambidextre ? : Ambidextre. Déjà dit, elle touche à tout.
✩ Est-ce une personne souriante ?  : Misa est l'une des personnes les plus souriantes. Même si ce n'est pas toujours des sourires très sincères et honnêtes qu'elle accorde. Ils cachent souvent beaucoup de choses.
✩ Quelque chose qu'elle ne supporte pas ? : Les gens coincés du cul.
✩ Est-ce que sa vie actuelle lui plaît ?  : Dieu, évidemment que non.

J'peux pas être le plus intelligent j'serai l'plus stupide


Elle se prostitue depuis quatre ans déjà, et ce n'est pas une partie de plaisir Elle a quitté la maison à dix-sept ans Elle a vécu à la rue durant quelques semaines Elle n'a jamais eu de relation sérieuse Au début, elle logeait chez des inconnus gratuitement. Mais ils étaient plutôt cools Elle déteste la routine Elle a déjà touché à la drogue, et ça lui arrive de recommencer de temps en temps Elle peut vivre sans alcool et cigarette, mais elle trouve la vie triste. Elle a beaucoup trop conscience des choses tristes Sa mère est morte un peu avant qu'elle quitte la maison Elle a été l'un des suspects dans l'enquête sur le meurtre de sa mère Elle a une voix étrange lorsqu'elle chante, un peu cassée, rouillée Elle ne dort que très peu, à cause de nombreux cauchemars Elle se retrouve souvent obligée de prendre des médicaments Elle souhaite changer de vie mais n'espère plus en avoir une meilleure Sa mère la suspectait dépressive, mais ce n'était que les suppositions de sa mère Il lui est arrivée de coucher avec les copains de ses amies, et a donc perdu ces amies. Elle n'a pas la notion de "possession". Rien n'appartient à personne, et personne n'est à personne. Elle est open pour des relations à plusieurs, ça ne la dérange pas de partager, même si elle n'a jamais été vraiment en couple Elle déteste son père et a parfois toujours envie de le tuer Elle adore manger Elle ne veut jamais avoir d'enfants Elle ne veut pas d'une vie tranquille et ne veut pas devenir une épouse parfaite Son coeur fatigué n'a jamais aimé Un jour, un médecin lui a dit qu'elle allai finir par se tuer, et elle lui a répondu que c'était sûrement ce qu'elle cherchait Elle a besoin d'aide   Elle passe sa main dans ses cheveux h24 Elle n'est pas très tactile Elle s'énerve vite Elle n'aime pas le silence

DERRIÈRE L'ÉCRAN


Tu peux raconter tout ce que tu veux, comme tu le veux, et tu peux même dire des bêtises, on ne t'en voudra pas du tout.


Code:
» <b>KIKO MIZUHARA</b> ✩ <a href="http://trymyluck.forumgratuit.org/u16">Arai Misa</a>

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arai Misa
avatar



MessageSujet: Re: Néant ▬ Misa    Mer 21 Fév - 17:26



LE NEANT



 Pas une once d'amour, de douceur. Seulement des pleurs, des cris. T'es née dans ce genre de famille qui, chaque seconde passée au complet, et une seconde meurtrière. Tout se déchire, s'émiette, se consume. T'es née dans ces familles où amour est loin d'être le maître mot. Ce genre où violence y règne. D'aussi loin que tu puisses te souvenir, cela a toujours été le cas. Tu n'as jamais vu tes parents avoir un geste tendre envers l'autre. Et jamais ils n'en ont eu pour toi non plus. D'ailleurs, parlons de toi. Tu n'as jamais été désirée. Et pourtant, jamais été rejetée. Tu étais là. Tu ne représentais rien. Ton existence ne changeait rien à leur vie. Tu as toujours été tel un cadre crocheté au mur. On sait qu'il est là, qu'il comble un vide dont on se fiche un peu, mais on ne le regarde pas. Ou bien, lorsqu'on le fait, on se dit qu'il serait temps de l'enlever, parce que, « dieu ce qu'il est moche ». Le temps l'a abîmé.

 Ton père a toujours bu. Tous les soirs, il avait son verre à la main. C'était son habitude, sa petite routine. Mais aussi son moment de tranquillité, qui ne durait jamais. Parce que maman rentrait toujours tard. Ca aussi, c'était une habitude. Son habitude à elle. Et chaque fois qu'elle rentrait, c'était reparti pour un autre tour. Des cris, des coups, des pleurs. Tu as toujours cru que tu étais la cause de ce déchirement. Tu t'es toujours dis qu'un jour, bien lointain, l'amour les avait comblé. Seulement voilà. Des choses sont arrivées, dont toi. Et tu as signé le coup d'arrêt. Ou plutôt, tu as signé le départ de la guerre. L’armistice, lui, n'a été signé que lorsque maman est morte.

 Tu t'en souviendras toute ta vie. Cette image te hante. Tu ne les as jamais aimés. Ils n'étaient pas réellement tes parents. Et pourtant, le jour où tu l'as vu, tenir ce corps inerte dans ses bras, tu as senti ton cœur cesser de battre. Tu as vu son visage perdu. Tu l'as vu mourir avec elle. Il a mit fin à ses souffrances, mais s'en est allé avec elle. Ce soir là, tu as deviné combien il l'aimait. Cette expression, cette douleur naissante sur son visage. Tu as su que jamais personne ne pourrait la ressentir. Papa venait de tuer maman. Et le plus traumatisant, c'est que, pour la première fois, il t'as considérée. Pourquoi ? Parce qu'il avait besoin de toi. Tu n'étais plus que ce qu'il lui restait. Les restes, les fonds de placard lors des fins de mois trop justes. Alors il t'a demandé de l'aide, pour cacher le corps, pour l'enterrer au fond du jardin. Dans la nuit froide, tu as assisté à l'enterrement d'une inconnue, sans même réaliser que sous cette terre, c'était ta mère. Ce soir là, il avait allumé des bougies. Etait resté dehors des heures durant, des larmes coulant sur ses joues. Et toi, durant toutes ces heures, tu l'avais observé à travers la fenêtre, songeant au fait qu'il venait de faire de toi une complice.

 Tu as dû subir l'enquête, dans laquelle tu savais que tu étais réellement impliquée au fond. Tu n'avais alors que dix-sept ans. Tu as fais preuve d'un détachement effrayant, comme si cela ne te concernait en rien. Et pourtant, ils ont finit par te laisser fuir, te laisser tranquille. Et c'était là la seule chose dont tu avais besoin.
 
 Peu de temps après, tu as enfin compris pourquoi papa buvait tant : pour oublier. Pour se sortir de la tête toutes les horreurs de la vie, toutes celles qu'il avait vues, et celles qu'il avait commises. Alors toi aussi, tu as commencé. Tu as touché à tout. Tu as commencé à traîner dehors la nuit, à traîner pour t'amuser. Tu as commencé à fréquenter l'infréquentable, flirter avec le diable. Et jamais tu n'as arrêté. C'est à cet âge là, que tu as commencé à te prostituer en vue d'un avenir meilleur. Pour partir, loin, très loin. Et un jour, tu as eu assez. Un jour, tu as eu le courage de le regarder, droit dans les yeux. Et de lui dire « c'est maintenant, je pars. Adieu. ». Ca n'a pas ressemblé aux adieux dans les films. Parce que vous vous fichiez l'un de l'autre. Et tu as toujours préféré ne pas rendre les choses dramatiques.

 Il y a quelques années, tu as posé bagages à Séoul. Tout semblait parfait. Pourtant, ton ancienne vie t'as vite rattrapée. Tu as fuis. Et depuis ce jour, jamais tu n'as fais une nuit reposante. Ils te hantent. Et non seulement, ton passé pèse sur ta conscience, mais tu t'es également vite rendue compte que vivre sans revenus n'était pas envisageable. Alors tu as continué. Tu n'offrais pas ton corps. Tu le vendais. Tu le vendais à ces gens peu sympathiques. Peu respectueux. Jamais tu n'es tombée sur un homme capable de respecter ton corps. Jamais tu n'es tombée sur un homme capable de te dire « tu es belle ». Parce que ces hommes, ils ne s'intéressent pas aux prostituées. Ils veulent des femmes mieux. Les gens veulent toujours mieux, sans même se rendre compte qu'ils ne le méritent pas.

 C'est durant ces années que tu as rencontré cette jeune femme, avec qui tu as fais les quatre cent coups. Tu ne l'aimais pas, et elle ne t'aimais pas non plus. Mais il y avait quelque chose de très fort, entre vous deux. Elle t'aidait à trouver des clients, te ramenait des hommes riches, surtout. Mais au delà de ça, elle t'apportait un soutien psychologique. Sans le savoir, elle te déculpabilisait. Puis tout s'est gâté. Et tu as compris ce que ressentait maman, lorsque papa la frappait. Tu as connu cet enfer qu'est de vivre sous l'emprise de quelqu'un. Sous l'emprise d'une femme qui chaque jour, devient un peu plus amère. Elle t'en veut un peu plus à chaque seconde, et tu ne sais pourquoi. A cet instant, tu te voyais déjà finir comme maman. Pourtant, il y a eu une différence. Tu n'étais pas comme elle. Tu as réussi à t'en détacher. Et tu as fuis, de nouveau. Lâchement. Perdant tout espoir de vie meilleure. Tu t'es retrouvée ici. Sans argent, sans logement. Et tout a de nouveau recommencé, lui faisant réaliser que jamais rien ne changerai. Tout reviendrai. Les hommes, les soucis. Seulement voilà. Aujourd'hui, personne ne sait. Il te reste du temps. Tu ne peux pas te rattraper, mais tu peux faire semblant. Tu peux faire semblant d'y croire. Et même si tout continues, même si tu n'es pas loin pour longtemps, au moins, tu y es.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yang Kiju
avatar



MessageSujet: Re: Néant ▬ Misa    Mer 21 Fév - 21:06

Bienvenue âme déchue  
Pour ce que je viens de lire, ta Misa est intéressante.
Je te volerai un lien


delicate boy
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arai Misa
avatar



MessageSujet: Re: Néant ▬ Misa    Mer 21 Fév - 21:46

@Yang Kiju Merci bien joli coeur Tu me flattes. ;; Je t'attendrais avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jo Ilkwon
Tête De Moineau
avatar



MessageSujet: Re: Néant ▬ Misa    Mer 21 Fév - 22:21


✩ Félicitations ✩


Petits mots

Salut salut !

je l'ai pas dis avant, du coup, BIENVENUE A TOI !
fiou waouw tu as écris ta fiche si rapidement mdr j'ai rien vu venir.

Bon déjà, Kiko c'est une pure beauté j'suis éblouie, trètrètrès bon choix
Et j'aime beaucoup comment tu écris, Misa est touchante mais elle est forte, ça me plaît énormément ! hâte de voir son évolution sur le fo !

tu es officiellement des nôtres youpi !

1, 2, 3 to the 4

C'est la fin, t'es au bout !   Bravo pour ta petite fiche et bienvenue officiellement parmi nous, l'ami.    Dans un premier temps, il va falloir que tu répertories ton petit travail si jamais tu en as un, et ça se passe par ici ! Dans une deuxième temps, tu vas pouvoir créer ta fiche de lien, ton instagram et même t'acheter un téléphone portable et tout ça, c'est par ici ! Puis si jamais tu as besoin, tu peux aussi te créer toute une histoire par ici en créant de jolies choses.  
Et te voilà ready à prendre ton envol, on te souhaite encore la bienvenue, en espérant que tu t'amuses par ici, parce que nous, on t'aime déjà.  



i'd color your heart

colouring the sky, the trees, the clouds, and the moonlight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Néant ▬ Misa    

Revenir en haut Aller en bas
 
Néant ▬ Misa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Try My Luck :: What's Poppin' ? :: Présentation ::  With You-
Sauter vers: